ISOLANT DU SILENCE

LA OUATE DE CELLULOSE

l’isolant du silence

Pour assurer un bon confort phonique, un isolant doit avoir les qualités suivantes:

Une  bonne impédance

L’impédance “r” traduit la capacité d’un matériau à amortir les bruits aériens. Ce paramètre ne doit être ni trop faible, ni trop élevé, mais compris entre 5 et 10 kPa.s/m2. L’impédance d’un isolant en ouate de cellulose varie avec sa masse volumique, mais elle se situe dans cet intervalle idéal

phonique

 
 

Les propriétés d’absorption de la ouate de cellulose offre une solution particulièrement efficace contre la propagation  des bruits aériens. Sa densité, la nature et l’organisation des fibres permettent une nette amélioration de l’indice d’affaiblissement acoustique pour tous types de parois. La ouate de cellulose a une bonne impédance

Une  application sans joints

L’application par insufflation permet d’éliminer le passage du bruit…..

 

Les parties non étanches aux sons peuvent considérablement réduire l’isolation acoustique d’une cloison de      séparation. Des ponts acoustiques se forment au niveau des prises de courant, des tuyauteries ou encore dans les isolations posées avec joints. Là, les bruits aériens se propagent sans obstacles.

 Ces fuites sont exclues si on utilise la ouate de cellulose car l’insufflation des flocons qui se logent dans les moindres recoins permet de former un ensemble étanche au bruit.

 La ouate de cellulose a une bonne capacité à amortir le bruit